classement et millesimes
vins du siècle

VIN PROVENCE

boutiques Amour du Vin
Guide des Vins
 

Les vins de Provence, Aix, Bandol, Côtes de Provence...

Edition du 28/06/2007
Patrick DUSSERT-GERBER MET A L'HONNEUR CETTE SEMAINE

 CHATEAU ROMANIN

Exception

Château ROMANIN

Le coup de foudre des Charmolüe


“Quand on arrive ici, nous raconte Jean-Louis Charmolüe, on est surpris de ne pas voir de bâtiments, les caves sont creusées dans le rocher des Alpilles, on se trouve devant une grande porte et on entre dans une grande boutique très attrayante qui vend du vin mais aussi des produits régionaux tels que de l’huile d’olive, du miel, des amandes... puis on arrive dans le cuvier moderne de vinification; plus loin, carrément creusé dans le rocher, on découvre une sorte de “cathédrale” avec des arcs-boutants, où l’architecte s’est fait plaisir ! Il y a des foudres de 50hl disposés tout autour en demi-cercle avec des barriques intercalées. Un ensemble très étonnant, très sympathique qui me changeait beaucoup du bordelais. Cet été, les visiteurs n’arrêtaient pas de venir dans le vignoble, ici, c’est une autre mentalité, les caves sont ouvertes au public et on les reçoit les bras ouverts. Château Romanin s’étend sur 230 hectares dont 58 ha de vignes. La propriété est bâtie en hauteur, il y a un dôme qui la surmonte avec une très jolie charpente en bois et, par les baies vitrées, on a une vue superbe sur le Mont Ventoux et le vignoble. La vigne est cultivée en biodynamie, en accord avec la lune, le soleil, et les cuves portent d’ailleurs des noms de planètes. La moitié des vignes épousent le relief de la chaîne des Alpilles et sont plantées sur des terrasses très caillouteuses assurant un parfait drainage naturel, elles encerclent la propriété mais on y trouve aussi beaucoup de cyprès, de la garrigue, qui donne un paysage magique, digne d’être peint, c’est aussi ce qui nous a beaucoup séduit, mon épouse, Anne-Marie, et moi. L’autre partie du vignoble, constitué de vieilles vignes, est situé vers la Durance, avec un très bon terroir composé d’alluvions sableuses et caillouteuses et de l’argile. Le climat sec est très agréable et très sain, le mistral aide beaucoup à la culture en biodynamie (label Demeter), nous ne faisons pratiquement pas de traitement hormis du souffre ou de la bouillie bordelaise, tout simplement. Avec ce mode de culture, on obtient des vins très naturels. J’ai été surpris par la qualité des vins, le midi n’a pas toujours eu très bonne réputation sur le plan qualitatif, et j’ai été vraiment enchanté de trouver des vins bons même meilleurs que certains vins de Bordeaux. La Syrah est un excellent cépage associé au Cabernet-Sauvignon et un peu de Mourvèdre : cela donne des vins très harmonieux, avec beaucoup de finesse contrairement à ce que l’on pourrait croire. Mon objectif est d’améliorer encore la qualité, surtout sur les blancs, et j’ai demandé à mon ami Denis Dubourdieu de venir me donner des conseils. Je souhaite optimiser le potentiel de ces vins fruités, élégants et longs en bouche, très harmonieux, et le rosé de saignée est aussi très délicat. Notre terroir est idéal pour les vins rouges, nous en produisons 80 %, 15% de rosé et 5% de blanc. Nous avons assisté aux vendanges, et, bien sûr, les raisins sont ramassés à la main en cagettes, triés à l’arrivée au cuvier. Les vinifications sont effectuées comme à Bordeaux durant 25 jours environ, j’ai retrouvé le même savoir-faire. Dans notre appellation des Baux de Provence, il n’y a que 13 propriétés avec un total de 240 hectares, c’est une toute petite appellation, et c’est ce qui fait son charme. Chacun s’attache à ne produire que de très bons vins (80% en “Bio”), il existe une cohésion, nous avons, d’ailleurs, été très bien accueillis dans la région et je crois que l’ensemble de l’appellation est très contente que ce soit un vigneron qui ait racheté le Château Romanin.”

   

CHATEAU ROMANIN


Anne-Marie et Jean-Louis Charmolüe

13210 Saint-Rémy de Provence
Téléphone : 04 90 92 45 87



NOS COUPS DE CŒUR DE LA SEMAINE
 

Domaine LAFRAN-VEYROLLES

Au sommet. Cette propriétaire charmante dirige son petit domaine sur sol argilo-calcaire, créé par des dépôts santoniens d’origine marine, qui convient parfaitement aux cépages Cinsault, Grenache, Clairette et Mourvèdre. Aucun désherbage chimique pour ce superbe Bandol rouge Cuvée Spéciale 2003, issu d’une vendange non égrappée (95% Mourvèdre et 5% Grenache), foulée souplement avant d’être mis en cuves de fermentation 4 à 7 semaines, sous contrôle de température, puis fort bien élevé en foudres de chêne de 18 à 24 mois. Un vin qui commence à peine à s’ouvrir, de robe grenat noir, au nez de violette et de mûre, gras, avec des notes de garrigue, de poivre et de réglisse, charnu en bouche comme il se doit, de belle garde. À ses côtés, plus souple, ce Bandol rouge 2003 Tradition, avec ces arômes de fumé et d’épices, aux tanins puissants mais très fins, ces deux vins ayant gagné chacun une médaille d’Or au concours de Paris en 2006. Remarquable Bandol rosé 2005 (75% Mourvèdre, 15% Cinsault et 10% Grenache), bien suave comme il se doit, très fin, d’une douce onctosité, aux nuances de fleurs fraîches et d’épices, vraiment exceptionnel. Beau Bandol blanc 2004 (70% Clairette et 30% Ugni blanc), où dominent les agrumes et l’amande, de bouche persistante.

Claude Jouve-Férec
2115, route de l’Argile
83740 La Cadière-d’Azur
Téléphone :04 94 90 13 37 et 04 94 98 72 59
Télécopie :04 94 90 11 18
Email : lafranveyrolles@vinsdusiecle.com
Site : www.vinsdusiecle.com/lafranveyrolles
 

la BASTIDE BLANCHE

Au sommet, et de loin (ce qui est très rare, dans les 3 couleurs). Michel Bronzo, Président du Syndicat des producteurs de vins de Bandol de 1986 à 1990, est membre du Comité régional et du Comité national de l’INAO où il est responsable de plusieurs commissions, en particulier la commission nationale “Hiérarchisation”. En avril 2003, il est élu à la présidence de l’association Les Vins de Bandol qui regroupe l’ensemble des caves coopératives et des domaines de l’appellation. Il élève l’un des plus grands crus de la région, où la sagesse des prix s’associe à une structure et à une typicité hors-pair, loin devant les “ersatz” de vin que l’on trouve trop souvent aux quatre coins du monde. Pour la (très) bonne bouche, cet exceptionnel Bandol rouge cuvée Fontanieu 2001, issu du Mourvèdre planté sur un sol argilo-calcaire (rendements de 30 hl/ha, vigne de 35 ans), non filtré, d’une très grande complexité aromatique, marqué par les fruits noirs (griotte, pruneau, avec ces nuances de kirsch et de poivre), associant finesse et concentration, aux tanins puissants et soyeux à la fois, d’une belle finale, de bouche puissante et charnue, de grande garde. Chaleureuse cuvée Estagnol rouge 2001 (99% Mourvèdre sur terroir d’argile rouge, vignes de 35 ans en moyenne et élevage de 24 mois en foudres), aux nuances de fruits rouges mûrs caractéristiques (cassis, cerise noire), de sous-bois, un vin coloré et charpenté, au nez dominé par la groseille et des notes subtilement épicées, puissant en bouche et charmeur. Le Bandol 2003 (78% Mourvèdre, 22% Grenache, vignes de 35 ans, élevage de 18 mois en foudres), où dominent des notes de groseille et de réglisse, est puissant en bouche, aux tanins fermes, de très bonne garde. Le Bandol rosé 2005 est toujours le meilleur de l’appellation (44% Mourvèdre, 33% Cinsault et 23% Grenache, avec des vignes de 18 ans), de belle teinte, ample, friand, riche, à déboucher sur du saumon fumé. Très beau Bandol La Bastide Blanche blanc 2005 (49% Clairette, 38% Ugni blanc, 8% Bourboulenc et 5% Sauvignon, vignes de 19 ans en moyenne, élevage de 5 mois en cuves inox), typé, très fruité et gras en bouche, très bien vinifié, de bouche persistante avec une finale fondue et savoureuse, à ouvrir sur une escalope de veau comme sur une friture, face à la mer. Exceptionnel Bandol rouge Longue Garde 99 (99% de Mourvèdre sur sol agilo-calcaire avec zones graveleuses et âge moyen des vignes 30 ans), très puissant, de couleur intense, très complexe, très parfumé (mûre, cassis, épices, poivre...). Formidable rapport qualité-prix-typicité.

Michel et Louis Bronzo
367, route des Oratoires
83330 Sainte-Anne-du-Castellet
Téléphone :04 94 32 63 20
Télécopie :04 94 32 74 34
Email : bastideblanche@vinsdusiecle.com
Site : www.vinsdusiecle.com/bastideblanche
 

Domaine de BELAMBRÉE

Domaine de 9,5 ha, créé en 1994 par détachement du Château des Gavelles, sur sol calcaire et caillouteux, à faible teneur en argiles. Coup de cœur pour leur Coteaux-d’Aix-en-Provence rouge 2005 (35% Grenache, 35% Mourvèdre et 30% Syrah, élevage en cuves pendant 11 mois), très parfumé (griotte, sous-bois), de bouche pleine et riche, puissant et savoureux, prometteur. Le 2004 est de couleur intense, d’une grande complexité aromatique (griotte, humus...), épicé en bouche.

Chantal et Éric Roy
2070, route du Seuil
13100 Aix-en-Provence
Téléphone :04 42 28 04 77
Télécopie :04 42 28 04 77
Email : belambree royl@tiscali.fr
AU SOMMAIRE CETTE SEMAINE

A L'HONNEUR CETTE SEMAINE :
CHATEAU ROMANIN

NOS COUPS DE COEUR DE LA SEMAINE :
Domaine LAFRAN-VEYROLLES
la BASTIDE BLANCHE
Domaine de BELAMBRÉE
DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES

PROVENCE ROSES : LE CLASSEMENT

UNE MISE A JOUR HEBDOMAIRE :
Notre site est régulièrement actualisé et propose chaque semaine une sélection des meilleurs vins de France.
Si vous désirez recevoir directement et gratuitement nos prochaines parutions, merci de nous adresser vos coordonnées et votre adresse e-mail à : info@millesimes.fr


A LIRE





 

DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES

Une propriété dotée d'un superbe terroir. La vendange est manuelle, non égrappée, foulée souplement avant d'être mise en cuves de fermentation pendant 15 à 21 jours sous contrôle des température. Puis le vin est élevé en foudres de chêne de 18 à 24 mois. Cela donne ce grand vin rouge au nez puissant où se mêlent les épices et les fruits rouges, ample et solide, riche en couleur comme en structure, aux tanins très équilibrés, de garde. Le Bandol blanc issu des cépages Clairette et Ugni blanc est tout aussi savoureux, il laisse s'échapper des notes florales intenses de bruyère, idéal sur des poissons grillés, de bouche persistante comme le Bandol rosé, alliant finesse et structure en bouche, aux notes de fleurs, de belle robe intense, un vin très élégant, très persistant au palais. Remarquable rapport qualité-prix et quantités limitées, possibilité d'acheter des millésimes plus anciens.

Mme Jouve-Ferec
2115, route de l'Argile
83740 La Cadière-d'Azur
Téléphone :04 94 90 13 37
Télécopie :04 94 90 11 18
Email : lafranveyrolles@vinsdusiecle.com
Site : lafranveyrolles
Site personnel : www.lafran-veyrolles.com

A VOIR EGALEMENT

Guide des Vins
Le site de Patrick Dussert-Gerber
Aucune marge n'est prise sur les ventes
classement et millesimes
Le site de Millesimes
Les Vins du Siècle
Une selection de Grands Vins

 NOS AUTRES SITES THEMATIQUES


CLASSEMENT PROVENCE-COTE D'AZUR-CORSE ROSES
PROVENCE ROSES

Du vin le plus gras à celui qui sera le plus sec, du plus coloré à celui qui aura la teinte la plus nuancée, du plus fruité au plus floral, du plus corsé au plus léger, selon ses cépages et sa vinification, dans toutes les appellations de la région Provence (et de Corse), les vins rosés font toujours partie (pour les meilleurs, bien sûr) des vins les plus séduisants qui soient. Le Classement permet de frapper à la bonne porte pour avoir accès aux grands vins. Parfaits sur une bouillabaisse comme sur des gougères, sur des rougets ou sur des saucisses, une ratatouille ou des paupiettes de veau.

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
BAUMELLES
L'OLIVETTE
LA BEGUDE
RIBOTTE
COTES-DE-PROVENCE

COTEAUX D'AIX/DES BAUX
(CELLIER DE SAINT LOUIS)
AUTRES APPELATIONS

DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
FONT-VIVE
COTES-DE-PROVENCE

COTEAUX D'AIX/DES BAUX
(VIGN. ROY RENÉ)
AUTRES APPELATIONS

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
COTES-DE-PROVENCE

COTEAUX D'AIX/DES BAUX
AUTRES APPELATIONS

PROVENCE ROSES

IMPORTANT : l’exceptionnel rapport qualité-prix de plusieurs crus de ce Classement, dans toutes les catégories, explique leur place par rapport à d’autres crus plus connus (et souvent bien plus chers), voire par rapport à des cuvées (très) “spéciales” (ou autres “vins de garage”) qui n’ont rien à voir avec l’entité du vignoble (généralement absentes de ce Classement) Il faut donc tenir compte du prix pour comprendre qu’un très grand vin, intrinsèquement sur le plan du terroir, mais très cher, peut être dans une catégorie semblable qu’un autre vin, peut-être moins connu, plus modeste, mais dont le rapport qualité-prix-plaisir est excellent. Comme dans l’ensemble des autres Classements, cela ne remet bien entendu pas en cause le très haut niveau qualitatif du vin le plus réputé (et donc le plus cher). Il esiste également une hiérarchie interne à chaque catégorie, qui décline donc tout naturellement le Classement, les “Premiers” des Troisièmes Grands Vins Classés par exemple étant très proches de la catégorie supérieure.
Le but de ce Classement n’est donc pas de “comparer” tel ou tel cru, et encore moins telle ou telle appellation. C’est dans son appellation qu’il faut situer le Classement de tel ou tel vin, par rapport aux autres vins de sa même appellation. Chaque cru retenu possède son propre caractère et demande à être apprécié en tant que tel, sans faire une comparaison avec tel ou tel autre. Le seul fait d’être dans ce Classement (ouvert à tous) est un gage de qualité, et le rapport qualité-prix-typicité est le seul critère retenu. Les absents le sont généralement faute d’un nombre conséquent de millésimes dégustés ou n’ont pas (encore) été sélectionnés.
Ce Classement n’est pas statique, situe tel ou tel vin par rapport à des dégustations, et est donc régulièrement réactualisé. Il ne peut et ne doit pas être confondu ni comparé avec aucun autre classement, officiel ou non, qui emploierait le terme de “cru classé” ou “grand cru” ou “grand vin” ou n’importe quel autre terme, et ne remet bien sûr pas en cause un classement officiel existant, s’il en existe.
* Peut mériter mieux dans certains millésimes. Dans toutes les catégories, le cru peut alors parvenir à la tête de la sienne, voire passer dans une catégorie supérieure. (--) Classement relatif à l'heure actuelle, qui devrait se confirmer, dans un sens comme dans l'autre, en fonction de l’évolution des prochains millésimes.

© Copyright Patrick Dussert-Gerber. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans l’accord de Patrick Dussert-Gerber.

 ANNONCES

 PRECEDENTES EDITIONS

Edition du 21/06/2007
Edition du 14/06/2007
Edition du 07/06/2007
Edition du 31/05/2007
Edition du 24/05/2007
Edition du 17/05/2007
Edition du 10/05/2007
Edition du 03/05/2007
Edition du 01/05/2007

 ANNONCES


Site édité par Société des Millésimes - S.A. au capital de 38.112,25 € - Siège social : Beauregard 33124 Auros - 350 288 825 RCS Bordeaux 
Directeur de la publication : Patrick Dussert-Gerber - Château de Beauregard 33124 Auros. Tél. 05 56 65 51 57 - Fax. 05 56 65 50 92 - e.mail : contact@millesimes.fr 

© Édition Société des Millésimes SA  • Auteurs : Patrick Dussert-Gerber et Brigitte Dussert. Tous droits réservés. Toute reproduction, même partielle, de cet ouvrage est strictement interdite. Une copie ou reproduction par quelque moyen que ce soit, photographie, photocopie, microfilm, bande magnétique, disque ou autre, constitue une contrefaçon passible des peines prévues par la loi du 11 mars 1957 sur la protection des droits d’auteur • Les publi-rédactionnels et publicités appartiennent à la société d’édition • La société éditrice décline toute responsabilité pour les documents non sollicités, elle n'est pas responsable des documents, textes et photos communiqués par les annonçeurs et agences concernant les insertions publicitaires et publi-reportages, ni par les publicités qui pourraient ne pas être conformes à la loi en vigueur. Les photos, articles et informations rédactionnelles sont libres de toute publicité. Tout matériel non utilisé ne sera pas renvoyé • Photos : Tous droits réservés. Ce copyright s’applique à l’ensemble de nos autres sites.

Voir pour les copyrights et la protection des droits d'auteurs :http://patrick.dussert-gerber.com/copyright-et-droits-dauteur/

Droits des auteurs et Sanctions de la Loi 57-298 du 11 mars 1957 : http://www.admi.net/jo/loi57-298.html


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, sachez apprécier avec modération.