Vin Provence

Edition du 18/06/2019
 

Vignerons en Provence

Famille SUMEIRE

Famille SUMEIRE - Vignerons en Provence


“Une année 2018 marquée par de la pluie, ce qui a permis de reconstituer les réserves hydriques et nous a donné une très jolie sortie de grappes, nous raconte Sophie Denante. Par contre cette humidité a favorisé le départ de maladie comme le mildiou et nous avons eu à subir une année agricole un peu difficile à gérer… Nous avons réussi à maintenir la pression et avons obtenu une récolte satisfaisante. Vins à la vente cette année, les blancs et rosés 2018. Au départ dans les vins, nous avions des acidités relativement faibles mais, après quelques mois en bouteilles, on se rend compte que les vins sont bien équilibrés, d’une jolie fraîcheur, avec de savoureux arômes d’abricot. Ce qui est important à souligner, c’est la climatologie exceptionnelle qu’il y a eu lors des vendanges, cela compte beaucoup pour la qualité des vins. Cela nous a permis de bien ajuster le ramassage en fonction de la maturité des raisins. A la dégustation, les vins sont bien équilibrés, bien typiques de leur terroir, avec un peu plus de fraîcheur pour ceux produits vers Sainte-Victoire, un peu plus de rondeur pour ceux issus des terroirs de Trets. Nous proposons, la Cuvée César à Sumeire du Château Coussin blanc et rosé 2018, pour le rouge, nous restons avec le millésime 2015, c’est une petite production, le prochain sera le 2017. Château l’Afrique rosé et blanc 2018, il n’y a plus de rouge. Château Coussin rosé et blanc 2018 pour le rouge nous sommes encore en 2016, le prochain sera le 2017. Le 2016 en rouge est un joli millésime, très fruité, le 2017 est très prometteur, nous venons d’ailleurs de le présenter au Concours Général Agricole de Paris et obtenu la médaille d’Or. Le marché est petit pour le Provence rouge, mais, au Château Coussin, nous avons un vrai terroir à rouge, c’est d’ailleurs confirmé avec cette médaille qui couronne notre vin. Nous ne faisons pas du tout l’élevage en bois, mais préférons la vinification en cuves Inox, nous privilégions la Syrah qui est le cépage majoritaire et qui s’exprime très bien sur nos terroirs, nous avons la chance d’avoir des nuits fraîches, voire glaciales, et des journées très chaudes et notamment à Sainte-Victoire. Ces amplitudes thermiques sont très favorables pour les vins rouges. Nous vendangeons uniquement en début d’après-midi, on cherche plutôt la chaleur de l’après midi alors que c’est l’inverse pour le rosé que nous vendangeons tôt le matin pour préserver la fraîcheur et les arômes. En 2018, les rosés et blancs sont très réussis mais nous devrions avoir un joli millésime de rouge également. Château Maupague rosé 2018 est disponible, pour le rouge, nous en vinifions de petites quantités, nous sommes toujours sur le 2015. Nous venons d’investir dans une tireuse pour la mise en bouteilles, c’est le dernier maillon de la chaîne. Cette tireuse est équipée de tous les derniers perfectionnements de manière à préserver au maximum notre rosé. Nos rosés sont connus pour avoir une belle aptitude au vieillissement donc, ce genre d’équipement est très important, afin, que la mise en bouteilles soit la plus précise possible.”

   

Vignerons en Provence

Famille Sumeire
Château Coussin - 1 048, chemin de Coussin
13530 Trets
Téléphone : 04 42 61 20 00

Email : sumeire@sumeire.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château PRADEAUX


Le château est entré dans la famille Portalis en 1752, et compte 25 ha dont 20 plantés en vigne. C’est Arlette Portalis, et sa mère Suzanne, qui viennent, pendant la guerre de 39-45, réhabiliter le domaine détruit par l’occupation. Aidées par le Baron Leroy, fondateur de l’INAO, elles vont se lancer dans l’aventure du Bandol et du mourvèdre. Cyrille est le seul descendant et Arlette lui a transmis, avec les terres, la passion du Bandol. Depuis 1985 il est le seul vinificateur du Château Pradeaux, le chantre du travail authentique de la terre, l’héritier de la passion du mourvèdre et de son élevage patient en foudres de chêne. À son tour, il transmet le virus du mourvèdre à ses fils Etienne et Edouard qui l'épaulent dans le secteur commercial et pour la culture. Selon Étienne Portalis, “l’année 2018 fut compliquée, un mois de Mai pluvieux, le mildiou tout le temps de la macération, une maturité difficile à obtenir, plus la grêle de Juin, tout cela a entrainé une perte de production (- 15%). Néanmoins, les vins restants ont beaucoup de matière. En vente : en rouge, Château Pradeaux 2014, Le Lys 2014, et le Bandol rosé 2018.” Superbe Bandol rouge 2013, aux notes de cuir et de mûre, un vin puissant et persistant, aux tanins harmonieux et riches, d’une très jolie finale, comme cette autre Bandol rouge Le Lys de Château Pradeaux 2013, le Mourvèdre, fortement majoritaire, est associé au Cinsault ou au Grenache en fonction des millésimes, élevage en foudre de chêne sur environ 2 ans, vraiment remarquable, un vin dense, racé, au nez intense et complexe (mûre, cannelle, cuir), de couleur profonde, de bouche étoffée.

Cyrille Portalis
676, chemin des Pradeaux
83270 Saint-Cyr-sur-Mer
Téléphone :04 94 32 10 21
Email : contact@chateaupradeaux.com
Site personnel : www.chateau-pradeaux.com

Château MAÏME


La propriété est riche en vestiges archéologiques et souvenirs religieux. Son nom “Maime” signifie Maxime en Provençal, et provient de la Chapelle qui se trouve sur la propriété, construite en milieu du Moyen-Âge. Une nouvelle page s’écrit depuis quelques années avec l’arrivée de la famille Sibran-Garcia, conquise par la beauté des lieux et son authenticité. Aux 18 ha répartis entre micaschiste en partie haute et argilo-sablonneux en partie basse, s’ajoutent 18 autres ha de grès sablonneux avec de nombreux galets qui assurent un excellent drainage et une bonne restitution nocturne de la chaleur emmagasinée dans la journée. Un enherbement maîtrisé, pour une meilleure aération des sols et une concurrence hydrique des vignes est pratiqué un rang sur deux avec labour de l’autre rang. Les traitements phytosanitaires s’effectuent de façon raisonnée, non systématique. La taille, étudiée, donne un rendement mesuré afin d’obtenir la concentration des meilleurs raisins. “Jean-Louis Sibran nous confirme que le millésime 2018 s'annonce de bonne qualité. Pourtant, la météo a été difficile. Le vignoble a souffert de la grêle et de la pluie en début d'été, un temps humide qui a favorisé le développement d'un champignon qu'on n'a pas l'habitude de voir : le mildiou. Heureusement, il en faut plus pour nous démotiver. Nos vendanges ont débuté à la fin août et elles se sont étalées jusqu'à la mi-septembre". La nouvelle cave de vinification était opérationnelle pour ces vendanges. Nos travaux touchent à leur fin et nous pensons ouvrir notre nouveau caveau de dégustation au printemps.“ Superbe Côtes-de-Provence rouge cuvée Héritage 2017, 90% Syrah et 10% Grenache, aux senteurs de fruits cuits et d’épices, riche, de belle teinte grenat, dense et puissant au nez comme en bouche, d’excellente évolution. Le Côtes-de-Provence rosé cuvée Héritage 2018, 40% Cinsault, 30% Syrah, 30% Grenache, est de belle teinte, avec un nez complexe où la mûre s’associe à la framboise, une bouche intense et raffinée à la fois, très charmeur. Beau Côtes de Provence blanc Héritage 2017, 50% Rolle, 50% Sémillon, où s’entremêlent des notes de pomme et de bruyère, de bouche persistante, dense et acidulée, il est tout en harmonie. Il y a également ce Côtes de Provence rouge cuvée Origine 2013, 40% Syrah, 30% Grenache, 25% Cabernet-Sauvignon et 5% Mourvèdre, un vin bien corsé comme on les aime, qui sent les fruits mûrs, riche et bien en bouche, avec des notes caractéristiques de groseille, de violette, d’épices, d’une belle finale bien équilibrée. On excite aussi ses papilles avec ce Côtes-de-Provence cuvée Origine rosé 2018, 40% Grenache 40% Cinsault, 20% Mourvèdre, parfumé, au nez à la fois intense et subtil où s’entremêlent la griotte mûre et une touche épicée caractéristique, sec et suave à la fois. Joli Côtes-de-Provence rosé Maïme 2018, 60% Grenache, 20% Syrah et 20% Tibouren, de bouche fine et délicate, aux arômes de fruits frais et de rose.

Famille Sibran-Garcia
Route Nationale 7
83460 Les Arcs-sur-Argens
Téléphone :04 94 47 41 66
Email : maime.terre@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateau-maime.com

Château de FONTCREUSE


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Une élégante bâtisse dont la construction a été achevée en 1700. En ce début du XVIIIe siècle, la demeure bénéficiait de l’eau courante ce qui était fort rare à l’époque. L’eau provenait de sources souterraines qui alimentaient une galerie creusée sous la colline qui fournissait en eau le Domaine et ses dépendances ce qui a donné son nom au Château. Le Domaine s'étend sur 37,60 ha sur des terrains argileux, calcaires, caillouteux du crétacé exposés nord-est nord-ouest. La culture de la vigne est traditionnelle : travail du sol, ébourgeonnage au printemps et vendanges en vert en juillet afin de maîtriser les rendements qui dépassent très rarement les 45 hl/ha pour les blancs et les rosés. Vendanges manuelles. La production est de 100 000 blancs, 60 000 rosés et quelques 25 000 rouges. “Pour la vendange 2018, l’année fut marquée par de belles pluies printanières, bénéfiques d’une part, mais contaminatrices d’autre part. Celles-ci n’ont pas eu d’impact sur nos vignes grâce à la vigilance accrue de nos collaborateurs et ce compte tenu que notre vignoble est cultivé en agriculture biologique. Notre Millésime 2018, pour les blancs et les rosés sera d’une grande qualité, fidèle à ses prédécesseurs toujours en bio. Pour le rouge, nous allons mettre sur le marché le millésime 2016.” Toujours un formidable Cassis blanc cuvée “F” 2017, cépages Ugni, Clairette et Marsanne, floral, suave, complexe, tout en persistance aromatique où se décèlent des nuances délicates de pamplemousse, de pomme et de narcisse, un grand vin à la fois suave et nerveux, qui possède une spécificité certaine, très agréable sur des poissons en sauce, et pourquoi pas avec de la cuisine japonaise. Séduisant Cassis rosé cuvée “F” 2017, cépages Cinsault et Grenache, il est splendide, tout en rondeur, au nez de petits fruits secs (abricot), de fleurs, tout en fraîcheur, charmeur en bouche avec cette note délicate de framboise, du grand art. Quant à cet IGP Bouches du Rhône rouge cuvée Mussuguet 2016, cépages Syrah et Caladoc, légèrement épicé, c’est un vin de bouche pleine et riche, de belle robe grenat, mêlant puissance et finesse, d’excellente garde, à déguster, par exemple, sur un gigot de Provence ou un salmis de palombes.

Jean-François Brando
13, route Pierre-Imbert
13260 Cassis
Téléphone :04 42 01 71 09
Email : fontcreuse@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaudefontcreuse
Site personnel : www.fontcreuse.com

CHATEAU DE FONTCREUSE


Le Château de FONTCREUSE est une élégante bâtisse dont la construction a été achevée en 1700. En ce début du XVIIIe siècle, la demeure bénéficiait de l’eau courante ce qui était fort rare à l’époque. L’eau provenait de sources souterraines qui alimentaient une galerie creusée sous la colline qui fournissait en eau le Domaine et ses dépendances, ce qui a donné son Nom au Château « FONTCREUSE ». La propriété s’étend sur 34 hectares dont 31 hectares sont plantés, 16 hectares pour le vin Blanc de Cassis, 9 hectares pour le vin Rosé de Cassis et 6 hectares pour le vin Rouge. Il faut rappeler que la couleur de référence pour l’appellation Cassis est avant tout le Blanc ; produit rare et unique dans une région la Provence habituée à produire du Rosé. formidable Cassis rosé 2015, dont la bouteille est superbe, avec des nuances de pêche et de petits fruits secs, un grand vin sec et suave à la fois, qui associe la fraîcheur à l’élégance, de bouche subtilement mais intensément parfumé. Le Cassis blanc 2015 se caractérise par beaucoup de finesse et de fruité, un vin où s’entremêlent des notes de pomme, de narcisse et de bruyère, élégant, de bouche persistante, dense et parfumée, tout en harmonie, exceptionnel. Goûtez également le Cassis rouge 2013, aux nuances discrètes de sous-bois et de mûre, mêle charpente et rondeur, un vin puissant, épicé comme il le faut, de très bonne évolution.

Jean-François Brando
13, route Pierre Imbert
13260 Cassis
Téléphone :04 42 01 71 09
Télécopie :04 42 01 32 64
Email : fontcreuse@wanadoo.fr
Site : chateaudefontcreuse
Site personnel : www.fontcreuse.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine de L'ATTILON


La GRAND'VIGNE


Un domaine familial de 10 ha. La 5e génération pérennise cette exploitation agricole créée à la fin du XIXe siècle.
Bien apprécié son Coteaux-Varois-en-Provence blanc 2017, 60% Rolle et 40% Grenache blanc, tout en bouche, au bouquet où se décèlent les fruits, les épices et les fleurs fraîches, qui est de bouche délicate (6,50 €), comme le Coteaux-Varois-en-Provence rosé 2017, médaille de Bronze Concours Général Agricole Paris 2018, 40% Grenache, 30% Cinsault, 20% Syrah et 10% Mourvèdre, un très bel assemblage de ces quatre cépages, qui a des saveurs de fruits, de bouche ronde et complexe, avec cette pointe d?épices bien séduisante (6,50 €). Le Coteaux-Varois-en-Provence rouge 2015, Syrah, Cabernet-Sauvignon, Cinsault et Grenache, a des tanins mûrs, intense, un tout en arômes (framboise, prune, réglisse...), avec cette bouche bien charnue, de robe pourpre et profonde (7,30 €).
Excellent Coteaux-Varois-en-Provence rosé cuvée des Fournerys 2017, médaille d?Argent Concours Général Agricole Paris 2018, 60% Grenache, 20% Syrah, 10% Mourvèdre et 10% Cinsault, avec des nuances de pêche et de petits fruits secs, un vin sec et suave à la fois, qui associe la fraîcheur à l?élégance, de bouche parfumée et persistante, à découvrir, par exemple, avec un taboulé aux fruits de mer ou une soupe d'étrilles au fenouil (8,60 €).

Roland Mistre
Route de Cabasse
83170 Brignoles
Tél. : 04 94 69 37 16
Email : rmistre@club-internet.fr
www.lagranvigne.com


Domaine LAFRAN-VEYROLLES


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Cette propriétaire charmante dirige son petit domaine (10 ha) sur sol argilo-calcaire, créé par des dépôts santoniens d?origine marine, qui conviennent parfaitement aux cépages Cinsault, Grenache, Clairette et Mourvèdre. Aucun désherbage chimique. Pendant les périodes de grande sécheresse, ce sol conserve grâce à l'argile, l'humidité qui n?existe plus ailleurs et qui le sauve. La taille est faite en gobelet traditionnel. Les fumures sont naturelles pour préserver la qualité et sont pratiquées en alternance tous les deux ans. Le désherbage est mécanique. Aucun produit chimique n'est utilisé. La vendange verte est rigoureuse pour ne laisser qu'un minimum de grappes. L'écimage est opéré tardivement et réduit au minimum pour laisser toute la nourriture et le confort aux grappes de raisin. Seuls, du soufre et du cuivre fortifient les souches. La vendange se fait à la main et est recueillie en petits bacs pour éviter tout écrasement et toute oxydation.
Vous allez adorer ce Bandol blanc 2016, où s?entremêlent des notes persistantes de fruits mûrs et de chèvrefeuille, il est tout en suavité. Superbe Bandol rouge 2015 AB, un vin comme on les aime, de robe pourpre, souple et corsé à la fois, de bouche puissante aux nuances de griotte, prometteur, à prévoir avec une épaule d'agneau rôtie au gratin d'aubergines ou un lapin sauté aux olives noires.
Fidèle à lui-même, le Bandol rosé 2017, au nez intense et complexe (fraise des bois, fleurs fraîches), est très charmeur, très bien équilibré, alliant vivacité et densité au palais.

Scea Férec-Jouve
2 115, route de L'Argile
83740 La Cadière-d'Azur
Tél. : 04 94 90 13 37 et 04 94 98 72 59
Email : contact@lafran-veyrolles.com
www.vinsdusiecle.com/lafranveyrolles



> Les précédentes éditions

Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017

 



Domaine La CHRÉTIENNE


Domaine MAESTRACCI


Château PRADEAUX


Château de FONTCREUSE


Domaine du JAS D'ESCLANS


Domaine de L'OLIVETTE


Domaines BUNAN


Domaine CAMAÏSSETTE


Famille SUMEIRE - Vignerons en Provence


Domaine PERALDI


Domaine A RONCA


Domaine LAFRAN-VEYROLLES


Domaine de TERREBRUNE


Château MAÏME


Château RASQUE


Domaine de TORRACCIA


Domaine du LOOU



DOMAINE ALARY


CLOS SAINT-PIERRE


CEDRIC CHIGNARD


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


CHAMPAGNE GREMILLET


CHAMPAGNE VAUTRAIN-PAULET


DOMAINE PIERRE MAREY ET FILS


CHAMPAGNE ANDRE DELAUNOIS


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


CHATEAU MACQUIN


DOMAINE GUIZARD


MAISON MOLLEX


EARL FREY CHARLES ET DOMINIQUE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales