Vin Provence

Edition du 09/07/2019
 

L’exemplaire Château Rasque

Sommet

Château RASQUE


Château Rasque est une aventure familiale rare, créé par Gérard Biancone et confié à sa fille Sophie, qui s’attache à développer une gamme de vins naturels exceptionnels, dans les trois couleurs, marqués par leur terroir. Du grand art, où la passion s’associe au talent. “Ce que j’ai apporté à Rasque, nous dit Sophie Biancone, c’est la partie évènementielle, en ouvrant le château à des mariages, en créant de très belles et spacieuses chambres d’hôtes pour les passionnés de vin ou les personnes désireuses de s’évader et de trouver un havre de paix dans les vignes. J’ai aussi refait un grand chai avec des cuves en béton. J’essaye d’équiper mes cuves avec les dernières technologies, j’ai un échangeur tubulaire idéal à la réception de vendanges, cela permet de refroidir les grappes de raisin et de faire des fermentations “à la fraîche” pour les rosés, des fermentations plus longues sans donner trop de couleur. La particularité de Rasque, c’est sa terre. Sur cette roche de cataclysmes marins et des tremblements de la terre, sont venus les chênes et les pins, le genêt et le ciste, la ronce… Leurs racines ont disloqué peu à peu la pierre rebelle pour la réduire en gravier, en poudre, pour fabriquer le sol de Rasque. C’est cet éperon naturel à 260m d’altitude qui nous offre un sol argilo-calcaire propice à la culture de la vigne. Ce type de sol donne un terrain particulièrement drainant qui nous évite les stress hydriques, typiques à notre région gorgée de soleil. Le domaine centenaire de l’Hermitage de Saint-Pons, situé sur la commune de Figanières possède 40 ha de vignes. Un encépagement a été adapté à ce terroir privilégiant le soleil, un sol argilo calcaire permet de produire des rosés qui séduisent le palais des passionnés. J’essaye de laisser les vins s’exprimer au maximum, j’aime l’effet terroir, la typicité, je reste attachée à faire des vins authentiques.”

   

L’exemplaire Château Rasque

Gérard, Monique et Sophie Biancone
Route de Draguignan
83460 Taradeau
Téléphone : 04 94 99 52 20

Email : accueil@chateaurasque.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château PRADEAUX


Le château est entré dans la famille Portalis en 1752, et compte 25 ha dont 20 plantés en vigne. C’est Arlette Portalis, et sa mère Suzanne, qui viennent, pendant la guerre de 39-45, réhabiliter le domaine détruit par l’occupation. Aidées par le Baron Leroy, fondateur de l’INAO, elles vont se lancer dans l’aventure du Bandol et du mourvèdre. Cyrille est le seul descendant et Arlette lui a transmis, avec les terres, la passion du Bandol. Depuis 1985 il est le seul vinificateur du Château Pradeaux, le chantre du travail authentique de la terre, l’héritier de la passion du mourvèdre et de son élevage patient en foudres de chêne. À son tour, il transmet le virus du mourvèdre à ses fils Etienne et Edouard qui l'épaulent dans le secteur commercial et pour la culture. Selon Étienne Portalis, “l’année 2018 fut compliquée, un mois de Mai pluvieux, le mildiou tout le temps de la macération, une maturité difficile à obtenir, plus la grêle de Juin, tout cela a entrainé une perte de production (- 15%). Néanmoins, les vins restants ont beaucoup de matière. En vente : en rouge, Château Pradeaux 2014, Le Lys 2014, et le Bandol rosé 2018.” Superbe Bandol rouge 2013, aux notes de cuir et de mûre, un vin puissant et persistant, aux tanins harmonieux et riches, d’une très jolie finale, comme cette autre Bandol rouge Le Lys de Château Pradeaux 2013, le Mourvèdre, fortement majoritaire, est associé au Cinsault ou au Grenache en fonction des millésimes, élevage en foudre de chêne sur environ 2 ans, vraiment remarquable, un vin dense, racé, au nez intense et complexe (mûre, cannelle, cuir), de couleur profonde, de bouche étoffée.

Cyrille Portalis
676, chemin des Pradeaux
83270 Saint-Cyr-sur-Mer
Téléphone :04 94 32 10 21
Email : contact@chateaupradeaux.com
Site personnel : www.chateau-pradeaux.com

Domaine de TORRACCIA


Domaine de 43 ha plantés en majorité de cépages corses anciens (45 hl/ha et Agriculture biologique depuis 2000), sur un sol d’arènes granitiques sur coteaux à forte pente, orientés sud-est. Labours, vendanges à la main... Christian Imbert a planté il y a plus de quarante ans de cela 43 ha de vignes, uniquement en plants nobles, se fixant dès ses débuts pour objectif la création d’un vignoble pouvant donner un cru de qualité. En rentrant du Tchad, en 1964, il se rend acquéreur du Domaine de Torraccia pour lequel il tombe amoureux. Il “démaquise”, déplace ou détruit des rochers, amé́nage un sol qui, en dehors de vigne familiale, n'avait jamais accueilli de ceps. Loin de la mode de l'époque, il plante des variétés typiques de la Corse, et entreprend la bataille pour les AOC de Corse, crée l'UVA Corse (en 1972), regroupant les meilleurs vignerons embouteilleurs. “La vendange 2018 a été particulière, nous raconte Marc Imbert, l’attaque du mildiou, que nous avons bien traitée, n’a pas laissé de trace et bien que les maturités aient été un peu longues, la récolte s’est avérée parfaite, et nous avons eu de superbes résultats, notamment avec les blancs. Le millésime 2018 est marqué par une charge malique, d’où une fermentation des rouges plus longue. Obtenir le sucre pour les blancs a été limite mais nous sommes arrivés à un excellent résultat. La quantité associée à la qualité sont bien présentes. Nos ventes, en ce moment sont les 2018 en blanc et en rosé, en 2014 et 2015 pour le rouge Torraccia, et la Cuvée Oriu rouge 2001, 2003, 2005, 2011, 2015, surtout en magnums, et la nouveauté “Salvaticu” (Sauvage) blanc 2018.” Superbe Vin de Corse Porto-Vecchio rouge cuvée Oriu 2013 Bio, 80% Niellucciu et 20% Sciaccarellu, de bouche puissante et dense, aux tanins bien fondus, au bouquet complexe où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de fumé. Le Vin de Corse Porto-Vecchio blanc cuvé́e Oriu 2017, marqué par son cépage Malvasia, est toujours remarquable par sa finesse aromatique en bouche (fleurs blanches et raisin frais), avec cette touche d’acidité très agréable, de robe limpide et brillante, un vin tout en séduction. Le Vin de Corse Porto-Vecchio rosé cuvée Oriu Bio 2017, 80% Sciaccarellu et 20% Niellucciu, avec ce nez de fleurs fraîches et d’épices, est onctueux et vif à la fois, d’une jolie finale, un vin franc, quand le Corse rosé Torraccia 2017, au nez de rose et de garrigue, délicat, développe en bouche des arômes puissants de fruits frais, une touche d’amande, un vin ample et fruité, charmeur. Excellent Corse rouge Torraccia 2014, de robe rubis sombre, au nez de fruits rouges surmûris et de violette, charpenté, comme le Corse blanc Torraccia 2017, séduisant par son ampleur, au nez de fruits frais et de fleur d’acacia, tout en vivacité.

Christian, Marc et Christophe Imbert

20137 Lecci de Porto-Vecchio
Téléphone :04 95 71 43 50
Email : torracciaoriu@wanadoo.fr
Site personnel : www.domaine-de-torraccia.com

Domaine de L'OLIVETTE


Domaine de 55 ha dans la même famille depuis le XVIIIe siècle. Ce propriétaire s’attache à laisser s’exprimer le terroir selon les millésimes et pratique des vendanges manuelles. “Au fil des années, notre famille a bien su préserver la typicité de ses vins. Le rendement est maintenu très faible : 36 hl/ha. En parallèle, elle a aussi su faire évoluer son équipement pour créer des expressions de plus en plus belles de son terroir. Une installation de contrôle des températures côtoie des foudres de chêne; une informatisation des données du cycle de production vient relayer le savoir-faire et la maîtrise humaine.” On est bien au sommet avec ce Bandol rouge 2014, 85% Mourvèdre, complété par de la Grenache, d’un beau rouge profond, un vin riche, avec beaucoup de matière, des arômes de petits fruits rouges confiturés avec des tanins présents et arrondis, d’un beau potentiel de garde. Le Bandol rosé 2017, Mourvèdre, Grenache et Cinsault, friand et légèrement épicé, de bouche persistante, de belle robe saumonée, très élégant, il est tout en bouche, comme le Bandol blanc 2017, marqué par ses 80% de Clairette complétée de Rolle et d’Ugni blanc, un vin qui est d’une grande fraîcheur avec des arômes floraux, de poire, gras mais vif à la fois.

Jean-Luc Dumoutier
519, chemin de L’Olivette - Le Brulât
83330 Le Castellet
Téléphone :04 94 98 58 85
Email : contact@domaine-olivette.com
Site personnel : www.domaine-olivette.com

DOMAINE DE TOASC


Propriété de 15 ha, dont 8 ha de vignes et 2 ha d’oliviers. Ici, le vent de terre, de mer et la tramontane maintiennent l'état sanitaire des vignes. Sur les pentes où le dénivelé atteint 180 m, le travail est souvent pratiqué manuellement et rythmé par une taille courte, un effeuillage et des vendanges vertes limitant le rendement à 35 hl/ha. Les sols issus des alluvions du Var du tertiaire sont constitués du “poudingue”, agglomérat d'argile, sable et galets roulés, riche en éléments minéraux. Depuis 2012, les vins sont agréés Ecocert en culture biologique. Superbe Bellet rouge 2015, 70% Folle noire et 40% Grenache, élevé 15 mois en barriques, très typé bien sûr par ses cépages originaux, un vin de bouche pleine et riche, de belle robe grenat, au nez de cerise confite et d’humus, parfait sur une pintade à la pâte d'olives, purée de pois chiches ou des roulés de mignon de porc au basilic. Très beau Bellet blanc cuvée du Père 2016, pur Rolle, vinifié en barriques avec cette touche d’acidité alliée à une rondeur agréable, où s’entremêlent des notes d’amande, de fruits mûrs (poire, mangue) et de bruyère. Le Bellet blanc 2017, Rolle très majoritaire avec un soupçon de Chardonnay (5%), où s’entremêlent des notes d’amande, de fruits mûrs et de bruyère, de bouche harmonieuse, est un vin suave et sec à la fois. Quant au Bellet rosé 2017, de robe légèrement saumonée, aux connotations subtiles de petites fleurs et de coing, avec cette pointe d’épices caractéristique, il est bien suave en finale, et demande une cuisine raffinée comme des tagliatelles au basilic et pignons ou un carpaccio de boeuf.

Bernard Nicoletti
213, chemin de Crémat
06200 Nice
Téléphone :04 92 15 14 14
Télécopie :04 92 15 14 00
Email : contact@domainedetoasc.com
Site : domainedetoasc
Site personnel : www.domainedetoasc.com


> Nos dégustations de la semaine

Château de FONTCREUSE


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Une élégante bâtisse dont la construction a été achevée en 1700. En ce début du XVIIIe siècle, la demeure bénéficiait de l?eau courante ce qui était fort rare à l?époque. L?eau provenait de sources souterraines qui alimentaient une galerie creusée sous la colline qui fournissait en eau le Domaine et ses dépendances ce qui a donné son nom au Château. Le Domaine s'étend sur 37,60 ha sur des terrains argileux, calcaires, caillouteux du crétacé exposés nord-est nord-ouest.
La culture de la vigne est traditionnelle : travail du sol, ébourgeonnage au printemps et vendanges en vert en juillet afin de maîtriser les rendements qui dépassent très rarement les 45 hl/ha pour les blancs et les rosés. Vendanges manuelles. La production est de 100 000 blancs, 60 000 rosés et 25 000 rouges.
?Chez Fontcreuse, nous dit Jean-François Brando, nos clients aiment et veulent retrouver d'année en année les mêmes qualités gustatives, aussi, nos Vins sont égaux d'une année sur l'autre et se ressemblent. Cela est dû au fait que nous appliquons pour chacune de nos cuvées un cépage dominant, la Marsanne pour le Blanc 60%, le Grenache pour le Rosé 75%, la Syrah pour le Rouge 75%. Le consommateur qui commande un Fontcreuse sait ce qu?il va boire.
Les blancs sont des Vins subtils, denses avec une touche d?acidité alliée à une rondeur agréable où s?entremêlent des notes de fruits mûrs, un vin tout en harmonie. Les rosés sont des Vins clairs, fruités et d?une grande finesse où se mêlent la rose et les fruits blancs. Les rouges ont un goût de cerise, de framboise et de fruits intenses. Pour la vendange 2017, l?année fut marquée par la sécheresse (manque de pluie) et le domaine accuse une baisse plus que sensible des volumes produits. En effet, il sera produit 73000 blancs, 30000 rosés et 24000 rouges; soit 30% de moins qu?une année habituelle. Notre millésime 2017, pour les blancs et les rosés sera d?une grande qualité, faible en volume mais n?ayant subi aucune maladie. Pour le rouge, nous continuons à mettre sur le marché le millésime 2015 (grande année), les blancs et les rosés seront mis en bouteilles avec le 2017.?
Toujours un formidable Cassis blanc cuvée ?F? 2017, cépages Ugni, Clairette et Marsanne, floral, suave, complexe, tout en persistance aromatique où se décèlent des nuances délicates de pamplemousse, de pomme et de narcisse, un grand vin à la fois suave et nerveux, qui possède une spécificité certaine, parfait sur un saumon cru mariné ou une daurade royale au four (15,50 €).
Le Cassis rosé cuvée ?F? 2017, cépages Cinsault et Grenache, est splendide, tout en rondeur, au nez de petits fruits secs (abricot), de fleurs, tout en fraîcheur, charmeur en bouche avec cette note délicate de framboise, du grand art (15,50 €).
Quant à cet IGP Bouches du Rhône rouge cuvée Mussuguet 2015, cépages Syrah et Caladoc, de belle robe grenat puissant, il développe un nez dominé par les épices et les petits fruits rouges mûrs, une bouche bien présente, et se présente dans une bouteille qui lui est propre (16,50 €).

Jean-François Brando
13, route Pierre-Imbert
13260 Cassis
Tél. : 04 42 01 71 09
Email : fontcreuse@wanadoo.fr
www.vinsdusiecle.com/chateaudefontcreuse
www.fontcreuse.com


Domaines BUNAN


Héritiers d?une tradition vigneronne née de leur père et grand-père, les Bunan oeuvrent avec amour et conviction à l?excellence de leurs domaines. En 1961, Paul et Pierre Bunan, ont eu le coup de coeur pour une terre de Bandol. Laurent, fils de Paul, a été le premier de la nouvelle génération à devenir vigneron. Depuis trente ans, il voyage dans le monde pour promouvoir le Bandol. Il a développé l?exportation dans de nombreux pays (Europe, Asie, Etats-Unis, Russie) et œuvre pour l?avenir des domaines. Françoise sa sœur, se consacre à la communication et donne à l?art une place privilégiée. Claire, la fille de Pierre, formée au marketing et à la commercialisation des vins en France, développe l?œnotourisme. Philippe, jeune ingénieur agronome, riche de ses expériences aux Etats-Unis, en Espagne, en République Tchèque, vient d?intégrer l?équipe. En Bio depuis le millé́sime 2011.
?Millésime 2017 en blancs et rosés : nous sommes très agréablement surpris, c?est une petite récolte très précoce, les vins se goûtent très bien, belle vivacité, les vins sont très expressifs, très belle concentration aromatique, nous dit Philippe Bunan, Maître de chai. Le rosé a une très jolie couleur très pâle alors que le vin est concentré en arômes, on aurait pu craindre un déséquilibre à cause de la sécheresse mais il n?en est rien. Grâce au cépage Mourvèdre, nous obtenons de jolis arômes de pamplemousse, belle concentration et très bel équilibre en bouche, donc, c?est parfait.
La vinification du 2017 a été la même que d?habitude, par contre, au niveau du choix des parcelles, nous avons fait une sélection encore plus rigoureuse pour atteindre le même niveau de qualité.
Château la Rouvière rouge 2014 est un vin qui présente beaucoup de finesse, notes de sous-bois, un Bandol vraiment très agréable, très friand, très gourmand, très expressif. Charriage est une sélection parcellaire c?est un vin plus concentré, plus abouti.
Château La Margelière en Coteaux Varois, une propriété également en Bio que nous avons repris il y a trois ans. C?est un autre terroir différent de celui de Bandol, nous proposons les blancs et les rosés 2017.?
Vous allez aimer ce Bandol Moulin des Costes rouge 2015, très typé, de bouche pleine et riche, aux nuances subtiles, aux arômes de fruits macérés et d?épices, riche, de belle teinte grenat, puissant au nez comme au palais. Le Bandol rosé Moulin des Costes 2017, médaille d?Or Concours Général Agricole Paris 2018. d?une robe pâle, a des nuances de pêche, d?abricot, et mêle richesse et souplesse, de bouche fruitée, d?un très bel équilibre, parfait sur une sole grillée. Quant au Bandol blanc Moulin des Costes 2017, il est tout en fraîcheur aromatique, au nez subtil, d?une jolie persistance, un vin intense et parfumé avec des nuances de chèvrefeuille, de rose et de pomme fraîche.
Le Bandol Château La Rouvière rouge 2014, au nez dense avec des notes de violette, de réglisse et de pruneau, riche en couleur, classique et concentré, allie finesse et structure, ample en bouche. Le Bandol rosé 2017 est remarquable, frais, fin et persistant en bouche, de robe claire, où dominent la rose et la fraise, à ouvrir sur une charlotte de thon aux aubergines, et le Bandol blanc Château La Rouvière 2017, qui allie toujours la fraîcheur à l?élégance, de belle robe pâle, brillante et limpide, est de bouche savoureuse.
Goûtez leur Côtes-de-Provence Belouve rosé, Cinsault, 60%, Cabernet-Sauvignon, 30%, Ugni Blanc, 10%, de robe rose pâle et brillante, au nez intense et délicat d?agrumes et de fruits frais, est tout en souplesse. ?notourisme sur place.

Pierre et Paul Bunan
338 bis, chemin de Fontanieu
83740 La Cadière-d?Azur
Tél. : 04 94 98 58 98
Email : bunan@bunan.com
www.bunan.com


Domaine de VALCOLOMBE



> Les précédentes éditions

Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018

 



Domaine de TERREBRUNE


Famille SUMEIRE - Vignerons en Provence


Domaine du JAS D'ESCLANS


Château MAÏME


Domaine du LOOU


Domaine La CHRÉTIENNE


Domaine de L'OLIVETTE


Domaine de TORRACCIA


Château PRADEAUX


Domaine CAMAÏSSETTE


Domaine PERALDI


Domaine LAFRAN-VEYROLLES


Château RASQUE


Domaine MAESTRACCI


Domaines BUNAN


Château de FONTCREUSE


Domaine A RONCA



CHATEAU MACQUIN


CHÂTEAU FILLON


MAISON MOLLEX


DOMAINE TROTEREAU


DOMAINE COMTE PERALDI


CHATEAU DES PEYREGRANDES


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


CHAMPAGNE LIONEL CARREAU


CHAMPAGNE NATHALIE FALMET


SCEA CHATEAU DAVID


CHAMPAGNE VAUTRAIN-PAULET


DOMAINE PICHARD


DOMAINE DU CLOS DE L'EPINAY



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales