classement et millesimes
vins du siècle

VIN PROVENCE

boutiques Amour du Vin
Guide des Vins
 

Le Guide du vin de Provence, Palmarès, Top vins

Edition du 08/05/2008


Patrick DUSSERT-GERBER MET A L'HONNEUR CETTE SEMAINE

 CHATEAU ROMANIN

Exception

Château ROMANIN

A Saint-Rémy-de-Provence, au cœur du massif des Alpilles, dans l’appellation Les Baux de Provence, se niche le Château Romanin, une superbe entité de 230 hectares, dont 55,5 de vignes, où l’on élève de grands vins délicieux. “Nous avons eu un vrai coup de foudre pour ce Domaine,” racontent Anne-Marie et Jean Louis Charmolüe.


“Nous avons la chance, ici, d’avoir du très beau temps, tout le temps, cela me change un peu de Bordeaux, précise en souriant Jean-Louis Charmolüe. Nous avons commencé les vendanges du Vermentino, pour les blancs, vers le 4 septembre. Nous avons vendangé parcelle par parcelle, sous un chaud soleil du début à la fin, arrêtant puis reprenant, étalant les vendanges jusqu’au 20 septembre pour obtenir la meilleure maturité possible. Nous avons ramassé de très jolis raisins et tout-de-suite constaté avec plaisir que les degrés alcooliques étaient bien classiques, moins élevés que le 2006, qui était plus atypique. Nous allons obtenir des vins de 12,5-13° ce qui est plus dans la norme, des vins bien équilibrés. Les vinifications se sont parfaitement déroulées puisque j’ai investi, depuis mon arrivée, dans la thermorégulation de la cuverie afin de travailler dans les meilleures conditions possibles. Les rendements sont très faibles pour les blancs comme pour les rouges, la moyenne se situant à 30 hl/ha, ce qui est normal dans nos terroirs, et c’est ce qui donne des vins très qualitatifs, charnus et colorés, tout en restant élégants. Le 2007 s’annonce donc comme un millésime équilibré avec de la charpente mais aussi de la souplesse, de la couleur et beaucoup d’élégance. Nous cultivons les vignes en biodynamie, avons un grand respect de la nature, les sols sont mieux préservés, l’environnement aussi. Ici, par rapport à Bordeaux, il y a beaucoup plus d’insectes, d’oiseaux et de fleurs sauvages, cela prouve bien l’absence d’insecticide. La biodynamie emploie des préparations naturelles d’origine végétale, minérale ou animale, riches en micro-organismes et qui participent au développement de la vie microbienne. Le sol est travaillé par le labour, les travaux du sols sont effectués en fonction du rythme de la nature et de l’influence des astres. Les vins bénéficient des marques Demeter et Biodyvin, organismes accrédités apportant la garantie au consommateur du respect des conditions de l’agriculture en biodynamie. Le vignoble est principalement implanté en terrasses et en coteaux. Les sols très caillouteux, sont composés d’argilo-limono-calcaire, un terroir idéal pour accueillir les meilleurs cépages : Syrah, Cabernet-sauvignon, Grenache, Cinsault, Counoise, Mourvèdre et Carignan pour les rouges et, pour les blancs : Rolle et Ugni blanc. À Romanin, creusée dans la roche, la cave est conçue à l’image d’une cathédrale (colonnes, chapiteaux, croisées d’ogives). L’endroit est stupéfiant de beauté, les techniques ancestrales sont associées à la technicité des matériaux modernes, les vins trouvent, dans ce lieu, les conditions idéales à leur élevage et le visiteur comblé, peut apprécier pleinement les cuvées à déguster. Cet été, les visiteurs n’arrêtaient pas de venir dans le vignoble, ici, c’est une autre mentalité, les caves sont ouvertes au public et on les reçoit à bras ouverts.”
LA QUALITÉ DES VINS Le Cœur de Château Romanin Cuvée Prestige 2001 Quartus : seulement quelques bouteilles d’un vin d’une grande concentration aromatique, très complexe, très riche, plein en bouche aux notes animales mais aussi raffinées, de mûre, épices, encens, menthol et réglisse. Château Romanin 2003 : rendement 25 hl/ha (Grenache, Syrah, Mourvèdre, Cabernet Sauvignon). Pigeages et remontages quotidiens élevage 18 mois en cuves et foudres : d’un beau rubis profond, ample et ferme, volumineux en bouche avec des notes de cassis, réglisse, épices, charnu, riche, concentré aux tanins soyeux. La Chapelle de Romanin 2003 : issu de vignes un peu plus jeunes, vin d’une belle robe brillante, bien équilibré, chaleureux, élégant aux notes de réglisse, fruits noirs et cerise , d’une belle finale veloutée.

   

CHATEAU ROMANIN


Anne-Marie et Jean-Louis Charmolüe

13210 Saint-Rémy de Provence
Téléphone : 04 90 92 45 87



NOS COUPS DE CŒUR DE LA SEMAINE
 

DOMAINE COURONNE DE CHARLEMAGNE

À la tête de son appellation avec ce remarquable Cassis Blanc de blancs 2006 (40% Marsanne, 30% Clairette, 20% Ugni blanc, 10% Sauvignon), aux arômes floraux où l’on retrouve l’acacia, la pêche, le citron et la noix fraîche, suave et distingué, très fin, d’une très belle persistance en bouche, un vin qui s’apprécie dans sa jeunesse sur des poissons grillés, mais peut aussi se conserver pour profiter de son potentiel et s’apprécier alors sur une cuisine plus recherchée. À ses côtés, le Cassis rosé 2006 est superbe, tout en subtilité, avec ces notes de rose et de mûre, associant fruité, couleur et finale en bouche, parfait sur les terrines épicées de la région.

Bernard Piche
Les Janots
13260 Cassis
Téléphone :04 42 01 15 83
Télécopie :02 42 01 15 83
 

Château de BEAUPRÉ

Un beau Coteaux-d’Aix-en-Provence rouge Collection du Château 2005, 90% Cabernet-Sauvignon et 10% Syrah, issu de vieilles vignes sur sol argilo-calcaire en semi-coteaux, au nez de fruits rouges surmûris et de violette, est très charpenté, riche au nez comme en bouche. Savoureux rosé 2006, où s’entremêlent les fruits, les épices et les fleurs fraîches, tout en bouche, vraiment charmeur.

Marie-Jeanne et Christian Double

13760 Saint-Cannat
Téléphone :04 42 57 33 59
Télécopie :04 42 57 27 90
Email : chbeaupre1@aol.com
 

Domaine de la SANGLIÈRE

Classé 1er Grand Vin. Un domaine de 42 ha, idéalement situé. Beau Côtes-de-Provence cuvée Prestige rosé 2006, au nez de rose et de garrigue, délicat, franc, développant en bouche des arômes puissants de fruits frais, une touche d’amande, un vin ample et fruité. À ses côtés, ce Côtes-de-Provence rosé cuvée “S” 2006, au fruité concentré, avec des nuances de pêche, d’abricot, et une note épicée, un vin qui demande une cuisine raffinée. Le blanc Prestige 2006 est l’une des plus jolies bouteilles goûtées cette année, tout en bouche, fin, où la suavité vient épauler une fraîcheur certaine, de belle robe jaune brillante, vivace, un vin de bouche persistante, suave et puissant, d’une très belle finale aromatique, vraiment savoureux, à déboucher aussi bien sur un bar que sur une viande blanche. Remarquable rouge 2005, au nez de fruits mûrs, de bouche à la fois puissante et ronde, aux tanins fermes et enrobés, parfait sur un curry, par exemple.

Rémy et Olivier Devictor
Route de Léoube
83230 Bormes-les-Mimosas
Téléphone :04 94 00 48 58
Télécopie :04 94 00 43 77
Email : remy@domaine-sangliere.com
 

LA BASTIDE BLANCHE



Michel Bronzo
367, route des Oratoires
83330 Sainte-Anne-du-Castellet
Téléphone :04 94 32 63 20
Télécopie :04 94 32 74 34
Email : bastideblanche@vinsdusiecle.com
Site : bastideblanche
AU SOMMAIRE CETTE SEMAINE

A L'HONNEUR CETTE SEMAINE :
CHATEAU ROMANIN

NOS COUPS DE COEUR DE LA SEMAINE :
DOMAINE COURONNE DE CHARLEMAGNE
Château de BEAUPRÉ
Domaine de la SANGLIÈRE
LA BASTIDE BLANCHE

PROVENCE ROUGES : LE CLASSEMENT

UNE MISE A JOUR HEBDOMAIRE :
Notre site est régulièrement actualisé et propose chaque semaine une sélection des meilleurs vins de France.
Si vous désirez recevoir directement et gratuitement nos prochaines parutions, merci de nous adresser vos coordonnées et votre adresse e-mail à : info@millesimes.fr



Le premier magazine Webvin

ABONNEZ-VOUS GRATUITEMENT
L'actualité du vin
chaque semaine par e-mail

E-Mail :

A LIRE





 ANNONCES


A VOIR EGALEMENT

Guide des Vins
Le site de Patrick Dussert-Gerber
Aucune marge n'est prise sur les ventes
classement et millesimes
Le site de Millesimes
Les Vins du Siècle
Une selection de Grands Vins

 NOS AUTRES SITES THEMATIQUES


CLASSEMENT PROVENCE-COTE D'AZUR-CORSE

PROVENCE ROUGES

En Bandol, en Coteaux-d’Aix, en Corse, en Coteaux Varois ou en Côtes-de-Provence, le Classement permet de frapper à la bonne porte pour avoir accès aux grands vins. Ils sont élevés par ces propriétaires qui laissent s’exprimer au mieux les grands cépages Grenache, Mourvèdre, Cinsault, Clairette, Rolle ou Ugni blanc, dans ces terroirs complexes, argilo-calcaires, caillouteux, graveleux ou sableux. Ceux-là élèvent des vins formidables dans toutes les appellations provençales. Ce qui compte ici, c’est le rapport qualité-prix-plaisir, associé à une typicité réelle, sans se laisser prendre au jeu des cuvées spéciales, plus “typées” par leurs vinifications trop sophistiquées que par un véritable terroir.

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
BASTIDE BLANCHE
BAUMELLES
LAFRAN-VEYROLLES
L'OLIVETTE
MOULIN DES COSTES
PIBARNON
ROUVIÈRE
TERREBRUNE
LA LAIDIÈRE
PEY NEUF
RIBOTTE
ROCHE REDONNE
VANNIÈRES
(LA BÉGUDE)
GUILHEM TOURNIER
ROMASSAN
(TEMPIER)
COTES-DE-PROVENCE

MALHERBE
RASQUE
BRÉGANÇON
CABRAN
ELIE SUMEIRE
HOUCHART
JAS D' ESCLANS
MAIME
CELLIERS DE RAMATUELLE
SAINT-ANDRÉ-DE-FIGUIÈRES
SAINT-JEAN-DE-VILLECROZE
La SANGLIERE
SAUVEUSE
TOURNELS
RÉVAOU
RIMAURESQ
ROUËT
ROUILLÈRE
SAINT-MAUR
SAINTES-ROSELINE
(TERREBONNE)
COTEAUX D'AIX/DES BAUX
ROMANIN
BEAULIEU
DALMERAN
GAVELLES
Clos 3 SOURCES
LA VALLONGUE
BEAUPRÉ
(OULLIÈRES)
AUTRES APPELATIONS

COURONNE DE CHARLEMAGNE (Cassis)
CRÉMADE (P)
MAESTRACCI (C)
ORENGA DE GAFFORY (C)
PERALDI (C)
TRIANS (CV)
FONTLADE (CV)
LOOU (CV)
TORRACCIA (C)
FIUMICICOLI (C)
GENTILE (C)

DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
FONT-VIVE
NOBLESSE*
(LA ROQUE)
SUFFRENE
(BARTHÈS)
LES LUQUETTES
COTES-DE-PROVENCE

ASPRAS
(BASTIDIÈRE*)
(BERNE)
(CRESSONNIÈRE*)
CURÉBÉASSE
(GALOUPET*)
(ROQUEFORT)
ROUVIÈRE
(BRIGUE*)
(FERRAGES*)
(GRANDE PALLIÈRE)
(PAS DU CERF)
COTEAUX D'AIX/DES BAUX
(LES BÉATES*)
BEAUFÉRAN
(BELAMBRÉE)
FONSCOLOMBE*
(GLAUGES DES ALPILLES)
SAINT-JULIEN*
(CALISSANNE)
SAINT-JEAN
(Cellier de SAINT-LOUIS)
AUTRES APPELATIONS

ALISO ROSI (C)
Clos d'ALZETO (C)
AUGIER (Bellet)*
FOGOLAR (Bellet)

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
COTES-DE-PROVENCE

(MALAUTIERS*)
COTEAUX D'AIX/DES BAUX
(BEAUMET)
FOULEURS de SAINT-PONS
AUTRES APPELATIONS

Celliers QUATRE TOURS
(VIGN. ROY RENÉ)

PROVENCE ROUGES

IMPORTANT : l’exceptionnel rapport qualité-prix de plusieurs crus de ce Classement, dans toutes les catégories, explique leur place par rapport à d’autres crus plus connus (et souvent bien plus chers), voire par rapport à des cuvées (très) “spéciales” (ou autres “vins de garage”) qui n’ont rien à voir avec l’entité du vignoble (généralement absentes de ce Classement) Il faut donc tenir compte du prix pour comprendre qu’un très grand vin, intrinsèquement sur le plan du terroir, mais très cher, peut être dans une catégorie semblable qu’un autre vin, peut-être moins connu, plus modeste, mais dont le rapport qualité-prix-plaisir est excellent. Comme dans l’ensemble des autres Classements, cela ne remet bien entendu pas en cause le très haut niveau qualitatif du vin le plus réputé (et donc le plus cher). Il esiste également une hiérarchie interne à chaque catégorie, qui décline donc tout naturellement le Classement, les “Premiers” des Troisièmes Grands Vins Classés par exemple étant très proches de la catégorie supérieure.
Le but de ce Classement n’est donc pas de “comparer” tel ou tel cru, et encore moins telle ou telle appellation. C’est dans son appellation qu’il faut situer le Classement de tel ou tel vin, par rapport aux autres vins de sa même appellation. Chaque cru retenu possède son propre caractère et demande à être apprécié en tant que tel, sans faire une comparaison avec tel ou tel autre. Le seul fait d’être dans ce Classement (ouvert à tous) est un gage de qualité, et le rapport qualité-prix-typicité est le seul critère retenu. Les absents le sont généralement faute d’un nombre conséquent de millésimes dégustés ou n’ont pas (encore) été sélectionnés.
Ce Classement n’est pas statique, situe tel ou tel vin par rapport à des dégustations, et est donc régulièrement réactualisé. Il ne peut et ne doit pas être confondu ni comparé avec aucun autre classement, officiel ou non, qui emploierait le terme de “cru classé” ou “grand cru” ou “grand vin” ou n’importe quel autre terme, et ne remet bien sûr pas en cause un classement officiel existant, s’il en existe.
* Peut mériter mieux dans certains millésimes. Dans toutes les catégories, le cru peut alors parvenir à la tête de la sienne, voire passer dans une catégorie supérieure. (--) Classement relatif à l'heure actuelle, qui devrait se confirmer, dans un sens comme dans l'autre, en fonction de l’évolution des prochains millésimes.

© Copyright Patrick Dussert-Gerber. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans l’accord de Patrick Dussert-Gerber.

 PRECEDENTES EDITIONS

Edition du 01/05/2008
Edition du 24/04/2008
Edition du 17/04/2008
Edition du 10/04/2008
Edition du 03/04/2008
Edition du 27/03/2008
Edition du 20/03/2008
Edition du 13/03/2008
Edition du 06/03/2008
Edition du 28/02/2008
Edition du 21/02/2008
Edition du 14/02/2008
Edition du 07/02/2008
Edition du 31/01/2008
Edition du 24/01/2008
Edition du 17/01/2008
Edition du 10/01/2008
Edition du 03/01/2008
Edition du 27/12/2007
Edition du 20/12/2007
Edition du 13/12/2007
Edition du 06/12/2007
Edition du 29/11/2007
Edition du 22/11/2007
Edition du 15/11/2007
Edition du 08/11/2007
Edition du 01/11/2007
Edition du 25/10/2007
Edition du 18/10/2007
Edition du 11/10/2007
Edition du 04/10/2007
Edition du 27/09/2007
Edition du 20/09/2007
Edition du 13/09/2007
Edition du 06/09/2007
Edition du 30/08/2007
Edition du 23/08/2007
Edition du 16/08/2007
Edition du 09/08/2007
Edition du 02/08/2007
Edition du 26/07/2007
Edition du 19/07/2007
Edition du 12/07/2007
Edition du 05/07/2007
Edition du 28/06/2007
Edition du 21/06/2007
Edition du 14/06/2007
Edition du 07/06/2007
Edition du 31/05/2007
Edition du 24/05/2007
Edition du 17/05/2007
Edition du 10/05/2007
Edition du 03/05/2007
Edition du 01/05/2007

Millésimes © Société des Millésimes SA. Reproduction interdite - Informations éditeur - Mentions légales - info@millesimes.fr
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, sachez apprécier avec modération.

Site édité par Société des Millésimes - S.A. au capital de 38.112,25 € - Siège social : Beauregard 33124 Auros - 350 288 825 RCS Bordeaux 
Directeur de la publication : Patrick Dussert-Gerber - Château de Beauregard 33124 Auros. Tél. 05 56 65 51 57 - Fax. 05 56 65 50 92 - e.mail : contact@millesimes.fr 

© Édition Société des Millésimes SA  • Auteurs : Patrick Dussert-Gerber et Brigitte Dussert. Tous droits réservés. Toute reproduction, même partielle, de cet ouvrage est strictement interdite. Une copie ou reproduction par quelque moyen que ce soit, photographie, photocopie, microfilm, bande magnétique, disque ou autre, constitue une contrefaçon passible des peines prévues par la loi du 11 mars 1957 sur la protection des droits d’auteur • Les publi-rédactionnels et publicités appartiennent à la société d’édition • La société éditrice décline toute responsabilité pour les documents non sollicités, elle n'est pas responsable des documents, textes et photos communiqués par les annonçeurs et agences concernant les insertions publicitaires et publi-reportages, ni par les publicités qui pourraient ne pas être conformes à la loi en vigueur. Les photos, articles et informations rédactionnelles sont libres de toute publicité. Tout matériel non utilisé ne sera pas renvoyé • Photos : Tous droits réservés. Ce copyright s’applique à l’ensemble de nos autres sites.

Voir pour les copyrights et la protection des droits d'auteurs :http://patrick.dussert-gerber.com/copyright-et-droits-dauteur/

Droits des auteurs et Sanctions de la Loi 57-298 du 11 mars 1957 : http://www.admi.net/jo/loi57-298.html